LA MAISON DE THERESE - EHPAD
"Vous qui entrez ici ...
Retrouvez toute espérance"

Accueil


Contact


PROJET DE VIE de la Maison de Thérèse
CANTOU DU VAL DE SEINE

Le cantou: ce terme veut dire "coin du feu" en langue d'oc.
Le cantou du Val de Seine s'est donné plusieurs missions:

Finalités et Objectifs
cliquez pour agrandir
animation ani'nomade
  • Accueillir des hommes et des femmes âgés de 60 ans et plus atteints de la maladie d'Alzheimer ou autres troubles apparentés.

  • Permettre aux personnes accueillies avec le concours d'un référent famille ou du tuteur d'exercer leurs droits, leurs devoirs et leur liberté de citoyenneté par un accompagnement spécifique, spécialisé et de qualité.

  • Assurer le confort moral, physique et psychique des personnes par des moyens en personnel compétent et suffisant et par des locaux adaptés.

  • Intégrer la famille du résidant au projet thérapeutique dès l'admission par une collaboration de soutien, de conseil.

  • Modalités d'accueil
  • Visite de la structure par la famille. A cette occasion il est demandé à la famille de raconter le présent et le passé de leur parent.

  • Le directeur rencontre tous les futurs résidants à leur domicile ou dans la structure ou l'établissement hospitalier qu'ils vont quitter pour entrer à la Maison de Thérèse.

  • Cette rencontre permet de vérifier si la pathologie du candidat relève bien de la prise en charge de la structure au travers du dossier médical de la personne et si la personne a un "potentiel" d'adaptation au collectif. Elle permet également au directeur de s'assurer de la qualité du lien affectif entre le futur résidant et sa famille.
  • Un dossier d'inscription composé d'un dossier administatif et d'un dossier médical est envoyé à la famille.

  • Le directeur prend ensuite sa décision après concertation avec le médecin généraliste de l'établissement.

  • Le résidant arrive dans la structure où il est accueilli.


  • Sécurisation de la personne
    cliquez pour agrandir
  • Le résidant est accueilli en fin de matinée ou au début de l'après-midi afin qu'il puisse vivre une journée au rythme de l'institution. Ceci permet aussi un apprentissage du collectif et une découverte de l'activité diurne pour une adaptation au lien de vie avant d'aborder la nuit (signifiant l'isolement et le face à soi-meme). La famille reste présente lors de cette première journée et s'en va avant le repas du soir afin que la coupure soit progressive avec le lien familial.

  • De plus, le résidant découvre sa chambre lorsque celle-ci à été agencée et décorée avec ses objets personnels ce qui lui permet de préserver un minimum de repères affectifs.

  • Le cadeau de bienvenue offert au nouvel arrivé est l'ouverture vers la communication et l'acceptation de l'autre.


  • Le cantou du Val de Seine apporte au résidant un espace de vie familial, convivial et sécurisant.

    Les déambulations sont organisées en continu dans un espace clos aménagé (salon, salle à manger, cour intérieure, patio, jardin). Ces espaces intérieurs et extérieurs permettent au résidant d'aller à son rythme, sans blocage physique, induisant une notion de liberté.

    Animation et vie sociale
    cliquez pour agrandir
    balnéothérapie
  • Les personnes dépendantes accueillies à la maison de Thérèse sont encouragées à conserver des activités diversifiées et valorisantes en fonction des aspirations et capacités de chacun:

  • Plier le linge, aider à l'épluchage, faire à un gâteau, peinture, modelage, collage, jeux de société, etc.
    Sont aussi favorisés les chants anciens, les cassettes vidéos sur les animaux et toute activité artistique avec des danseurs ou groupes de jeunes.

  • La famille est spontanément associée aux activités de la journée, à la fête de Noël et une journée "Famille" est organisée en Juin.

  • Le lien social avec l'extérieur et la mémoire collective sont entretenus au travers de l'Association des Famille regroupant les familles actuelles et anciennes.

    Citoyenneté
  • Les droits de la personne âgée sont garantis par la Charte des Droits et Libertés de la Personne Âgée Dépendante promulgué en 1999 par le Ministère de l'Emploi et de la Solidarité.

  • La personne âgée dépendante protégée doit pouvoir continuer à donner son avis chaque fois que cela est nécessaire et possible. La Maison de Thérèse travaille en étroite collaboration avec le représantant légal du résidant afin de préserver son rôle de citoyen.

  • Droit aux soins
    Toute personne âgée dépendante à la maison de Thérèse a droit aux soins qui lui sont nécessaires (voir notre rubrique "Présentation/La Santé" et notre page "Projet de Soins") et tout le personnel s'efforce d'améliorer la qualité de vie en soulageant la douleur, à maintenir la lucidité et le confort du malade.

    Accompagnement
    cliquez pour agrandir
    chalet pour l'accueil des familles
    L' accompagnement est basé sur une approche essentiellement composée de 5 éléments clés:
  • La compétence

  • La compassion

  • La cohérence

  • La constance

  • Le climat

  • qui forment le CODE D'ACCOMPAGNEMENT.
    Il a pour but de développer de la part des membres du personnel ,une sensibilité au vécu de l'autre, une relation de confiance et une bonne compréhension afin d'apporter aux résidants une certaine stabilité et une unité intérieure dont ils ont besoin pour pallier à l'éclatement de leur système cognitif.
  • Accompagnement en fin de vie:

  • La personne âgée à la Maison de Thérèse termine sa vie naturellement et confortablement, accompagnée par le personnel attentif aux besoins du mourant, entouré de ses proches, même s'ils habitent loin. La famille peut séjourner à la Maison ou à l'hôtel du village et participer à la vie du cantou.

    Pour préparer cette ultime prise en charge, il faudra connaître, dans la mesure du possible, le long parcours de la vie redonnant à ces personnes agées une dimension de mémoire, une identité.

    Le refus de l'acharnement thérapeutique pris en compte dans la démarche d'accompagnement ne signifie pas un abandon des soins mais doit au contraire se traduire par un accompagnement qui veille à combattre efficacement toute douleur physique et à prendre en charge la douleur morale.
    Le respect des convictions de la personne âgée est primordial.